Archives des actualités > Échange avec îles Marquises
Échange avec îles Marquises

 

Une délégation de Nuku Hiva, composée de 13 élèves âgés de 12 et 14 ans et de trois adultes, a été accueillie au Lycée pour présenter cette petite île française, inconnue de la majorité des Chiliens. Les jeunes élèves sont intervenus dans plusieurs classes et ont échangé sur le mode de vie de l’île. Ils ont également effectué une démonstration de danse polynésienne pour les élèves de l’élémentaire.

Ce groupe nous vient du Collège de Taiohae http://www.des.pf/itereva/clgtaiohae/ et de son équipe de football, qui réunit des jeunes provenant de différentes îles de l’archipel. Cette visite au Chili intervient à l’occasion d’une escale. La destination finale de leur voyage est en effet le Brésil, où les élèves soutiendront l’équipe de football de Tahiti pendant la Coupe des Confédérations et joueront avec des équipes de jeunes de différents pays. Les familles du Lycée Antoine de Saint-Exupéry ont répondu avec grand plaisir à la recherche d´hébergement lancée par l’établissement. Les élèves de Nuku Hiva ont pu être logés pendant une nuit à Santiago et un court échange culturel a eu lieu entre nos jeunes et leurs invités, le temps d’une soirée.  

 

 

Les élèves du Lycée Antoine de Saint-Exupéry, enthousiastes, ont discuté avec les jeunes des îles Marquises et ont été émerveillés par les photographies des magnifiques paysages des îles. Nos élèves voulaient tout savoir ! Comment est le collège de Nuku Hiva ? Y a-t-il des uniformes ? Les élèves parlent-ils d’autres langues que le français ? Combien de personnes vivent sur l’île ? Fait-il parfois froid ?  En effet, les élèves de Polynésie n’ont jamais connu de températures inférieures à 23 ºC !

Pierre Brault, l’un des professeurs accompagnant le groupe, assure que ce voyage est également, pour les élèves de Nuku Hiva, une ouverture sur le monde. « Ils découvrent des choses qu’ils n’ont jamais vues auparavant. Les immeubles, les voitures, … tout est nouveau ! A Nuku Hiva, quand la nuit tombe, les enfants se couchent dans n’importe quel lit de la maison, personne n’a son propre lit. Le matin, ils mettent un short et vont au collège. Ils s’y rendent en bateau, à cheval ou à pied. Le fait de passer une nuit au sein d’une famille chilienne représente donc une grande découverte. Ici, tout est plus structuré. Les choses fonctionnent d’une manière différente et inédite pour eux ! »

 

Pierre Brault souligne qu’il “est intéressant pour les élèves du Lycée Antoine de Saint-Exupéry de communiquer en français avec nos élèves. Ils constatent ainsi que la France est beaucoup plus étendue et variée et ne se limite pas à la FranceMétropolitaine. Il y a diverses façons d’être Français !»

Une fois les interventions en classe finies, la délégation de Nuku Hiva s’est rendue au gymnase pour effectuer une démonstration de danse polynésienne devant les élèves d’Elémentaire. Après d’intenses applaudissements, les jeunes de Nuku Hiva ont quitté le Lycée pour continuer leur voyage jusqu’au Brésil, avant de retourner dans leur petite île, le 1er juillet.