Élémentaire > CAAP
CAAP

  

C.A.A.P.P.
Centre d’Aide et d’Appui Psychologique et Pédagogique
 
Le Centre est composé d’une psychologue et de deux psychopédagogues, toutes parfaitement bilingues.
Ses locaux sont installés au premier étage de la « villa ».
 
 
 
 
 De gauche à droite : Magdalena Vega, Marcela Ortuzar, Roxana  Von Johnn
 
Les missions
La politique de l’école primaire s’articule autour d’un principe de base : prendre l’élève avec ses acquis et ses difficultés, dans sa globalité et en tenant compte de la réalité bilingue et biculturelle dans laquelle il évolue.
Son projet étant centré sur la réussite des élèves, le CAAPP se définit comme un outil d’accompagnement de l’action pédagogique menée dans chaque classe.
Son action s’inscrit donc dans les objectifs ministériels et le projet pédagogique de l’AEFE.
Son but est de proposer des aides ou des actions, en cohérence avec le Projet d’établissement et le Projet d’école, afin de prévenir les difficultés durables d’apprentissage et d’aider à leur dépassement.
Il offre donc ses services au niveau de la prévention et de la remédiation.
Il intervient auprès des élèves ayant des difficultés lourdes, résistantes et persistantes de nature à perturber les apprentissages et/ou l’adaptation scolaire.
Il participe aux équipes éducatives réunies pour faire le point sur la situation d’un élève.
La psychologue peut être consultée en cas d’inquiétudes dépassant le cadre strictement scolaire. Elle a un rôle d’écoute, de conseil et, si nécessaire, d’orientation à destination de l’enfant, de ses parents et/ou de l’enseignant, en toute confidentialité.
Le cas échéant, elle assure la liaison avec les spécialistes extérieurs qui peuvent être amenés à intervenir au profit d’un enfant.
 
 
Le fonctionnement
Placé sous l’autorité et la responsabilité du Proviseur du lycée Antoine de Saint-Exupéry et par délégation du Directeur de l’école primaire, il constitue un dispositif-ressource complémentaire destiné à accroître les possibilités des équipes pédagogiques.
Pour chaque élève signalé comme étant en difficulté, un bilan est effectué afin de déterminer la stratégie la mieux adaptée.
En fonction de l’analyse des informations apportées par l’enseignant et si nécessaire par la psychologue scolaire, l’élève est pris en charge par une psychopédagogue.
Ses interventions, gratuites, ont lieu pendant le temps scolaire, à raison de une à trois séances hebdomadaires.
Ce schéma général fait naturellement l’objet d’adaptations, afin de répondre au mieux aux besoins de chaque élève.
Cette aide ne saurait se substituer à elle seule à l’ensemble des mesures qui peuvent être mises en place par les équipes pédagogiques. Elle en est complémentaire.